Rss

L’ordonnance

Ferme tes yeux serviles,

recolle aux coloris

de toute extravagance,

 

débranche l’inutile,

apaise ton esprit,

écoute le silence ;

 

invite l’air du soir

à calquer sur ta peau

les parfums d’autrefois,

 

ton unique devoir

est brandir le flambeau

d’un nouveau passe-droit ;

 

danse avec le feuillage,

redécouvre l’extase

des senteurs de sous-bois,

 

dégrafe ton corps sage

et recouvre d’opaze

tes sens et tes émois ;

 

crée ton nouveau langage,

interpelle les cieux,

chevauche la licorne,

 

n’aie de couleur, ni d’âge,

de peau, de vertueux,

de géométrie, de borne…

 

puis plane entre les mondes,

bois les élixirs

des sorciers d’outre-temps,

 

garde l’âme féconde

et tu verras s’ouvrir

les chatières du printemps ;

 

ferme tes yeux serviles,

recolle aux coloris

de toute extravagance,

 

débranche l’inutile,

apaise ton esprit…

voici mon ordonnance:

 

« écoute le silence » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *